SUBS.is
with subtitles
//

Inception (2010) French subtitle

If you have the movie file downloaded select it in the video player below.
Your selected subtitles will play within the video player when you start the movie.

If you do not have the movie file downloaded you can still view the selected subtitles at the bottom of this page.
Inception
2010
Inception.Making.of.2010.BluRay.720p.AC3.x264-for.HD-bits.ro_track4_fre.srt
Inception.srt
Subtitles
FrenchInception.Making.of.2010.BluRay.720p.AC3.x264-for.HD-bits.ro_track4_fre.srt
FrenchInception.srt
Subtitle content
Inception.Making.of.2010.BluRay.720p.AC3.x264-for.HD-bits.ro_track4_fre.srt
00:00:01.835 – 00:00:07.923
Un homme possédé par des concepts radicaux.
00:00:15.682 – 00:00:18.767
Inception est un projet sur lequel j'ai commencé à travailler
00:00:18.935 – 00:00:20.06
il y a environ dix ans.
00:00:20.228 – 00:00:24.231
Je désirais de plus en plus faire un film sur les rêves...
00:00:24.399 – 00:00:26.275
SCÉNARISTE/RÉALlSATEUR
00:00:26.443 – 00:00:30.612
... sur la relation entre notre vie et celle dans nos rêves.
00:00:31.656 – 00:00:34.366
J'ai toujours été fasciné par l'idée
00:00:34.534 – 00:00:37.786
que tout dans les rêves est conçu par notre esprit
00:00:37.954 – 00:00:40.08
au moment où on en fait l'expérience.
00:00:40.248 – 00:00:44.543
Pour un réalisateur, c'est un monde idéal.
00:00:44.711 – 00:00:46.879
Le narratif du rêve est primordial.
00:00:47.047 – 00:00:50.049
Le scénario est différent de celui qu'il a écrit il y a huit ans
00:00:50.216 – 00:00:52.593
et qui est resté au fond d'un tiroir.
00:00:52.761 – 00:00:55.262
Eléments de la narration
00:00:55.43 – 00:00:57.514
Tous les deux ans, à la fin de chaque film,
00:00:57.682 – 00:01:00.1
il y revenait et le travaillait un peu plus.
00:01:00.268 – 00:01:01.31
PRODUCTRICE
00:01:01.478 – 00:01:03.145
ENTRÉE LIMBES (3E ACTE, P. 80 env.)
00:01:03.313 – 00:01:05.647
Au fil des années, j'en ai écrit des versions différentes.
00:01:05.815 – 00:01:06.857
VOIX DE CHRlSTOPHER NOLAN
00:01:07.025 – 00:01:08.734
Pour en faire un film de moindre envergure.
00:01:08.902 – 00:01:11.862
Mais dés qu'on s'attaque à ce que l'esprit humain
00:01:12.03 – 00:01:17.534
peut concevoir, à ce qu'il peut créer,
00:01:17.744 – 00:01:18.786
on veut le voir en grand.
00:01:18.953 – 00:01:19.953
PASSAGE
00:01:22.04 – 00:01:25.751
Le sujet exigeait une approche considérable.
00:01:29.047 – 00:01:31.006
Inception avance à pas de géant
00:01:31.174 – 00:01:33.634
dans l'expérience universelle du rêve.
00:01:33.802 – 00:01:37.054
Le scénario prend en compte l'expérience de mes propres rêves,
00:01:37.222 – 00:01:39.681
puis j'ai extrapolé.
00:01:40.6 – 00:01:44.394
Cependant, il y a certaines choses qui sont assez communes
00:01:44.562 – 00:01:46.188
pour que les gens les reconnaissent,
00:01:46.356 – 00:01:48.065
comme ne pas pouvoir mourir dans un rêve.
00:01:48.233 – 00:01:51.026
Quand vous mourez dans un rêve, vous vous réveillez.
00:01:51.361 – 00:01:53.821
Des choses comme la décharge, ou la sensation de tomber
00:01:53.988 – 00:01:55.155
vous réveillent en sursaut.
00:01:55.323 – 00:01:56.615
ça me semblait très commun.
00:01:56.783 – 00:02:00.244
En parlant aux gens, c'était une sensation qu'ils reconnaissaient.
00:02:00.537 – 00:02:04.665
Et il me semblait important d'incorporer des éléments familiers,
00:02:04.833 – 00:02:06.416
en montrant les rêves.
00:02:07.127 – 00:02:10.17
Toutes ces choses universelles qui permettraient au public
00:02:10.338 – 00:02:12.297
d'établir un lien entre ses propres rêves
00:02:12.465 – 00:02:16.802
et cette chaîne d'événements fantastiques.
00:02:17.595 – 00:02:21.014
Chris parlait souvent d'un monde architectural à la Escher,
00:02:21.182 – 00:02:23.35
où les choses sont construites sur d'autres,
00:02:23.518 – 00:02:26.854
avec plusieurs couches, dans un flot incessant de création.
00:02:27.856 – 00:02:28.939
Donc à cet égard,
00:02:29.107 – 00:02:31.859
en apportant le point de vue de mon personnage, je lui disais :
00:02:32.026 – 00:02:35.028
"Écoute, si ces états de rêve sont réels pour lui,
00:02:35.196 – 00:02:37.447
on doit sentir toute l'émotion qu'il ressent."
00:02:37.615 – 00:02:41.285
Autrement dit, tout doit être chargé d'émotion.
00:02:41.452 – 00:02:42.494
VOIX DE CHRlSTOPHER NOLAN
00:02:42.662 – 00:02:45.122
Il y a des similarités entre le développement du film
00:02:45.29 – 00:02:49.459
et ce que les personnages font dans le film.
00:02:50.295 – 00:02:53.38
Ce sont des créateurs qui ont conçu tout un monde
00:02:53.548 – 00:02:55.966
pour qu'une autre personne y existe.
00:02:57.594 – 00:03:00.888
Inception est un film qui essaie d'explorer
00:03:01.055 – 00:03:03.473
les formidables possibilités de l'esprit humain
00:03:03.641 – 00:03:06.31
et son potentiel infini.
00:03:21.201 – 00:03:24.244
Qu'y a-t-il de plus résistant comme parasite ?
00:03:24.704 – 00:03:25.871
Une bactérie ?
00:03:26.497 – 00:03:27.873
Un virus ?
00:03:28.499 – 00:03:29.708
Un ver solitaire ?
00:03:31.252 – 00:03:33.086
M. Cobb entend par là...
00:03:33.254 – 00:03:34.463
Une idée.
00:03:35.59 – 00:03:38.133
Résistante, hautement contagieuse.
00:03:38.301 – 00:03:42.387
Une idée qui se fixe là est presque impossible à éradiquer.
00:03:50.98 – 00:03:53.732
L'architecture japonaise est très unique,
00:03:53.9 – 00:03:56.318
arborant des couleurs merveilleuses.
00:03:56.486 – 00:03:58.195
Je devais créer un château...
00:03:58.363 – 00:03:59.404
CHEF DÉCORATEUR
00:03:59.572 – 00:04:03.325
datant d'une période entre le 1 5e et 1 6 e siécles,
00:04:03.493 – 00:04:07.079
et habité par un homme moderne.
00:04:07.246 – 00:04:10.499
J'avais trouvé des exemples au Japon
00:04:10.667 – 00:04:15.671
d'architecture japonaise traditionnelle recréée comme neuve,
00:04:15.838 – 00:04:18.757
avec le vernis en place, et avec un éclairage moderne.
00:04:18.925 – 00:04:21.677
En voyant ça, Chris a dit : "Bizarre.
00:04:21.844 – 00:04:24.388
J'aime beaucoup". Et c'est parti de là.
00:04:24.555 – 00:04:25.847
Le décor du château...
00:04:26.015 – 00:04:27.057
SUPERVlSEUR EFFETS SPÉClAUX
00:04:27.225 – 00:04:30.56
était intéressant, car une partie du rêve est le tremblement de terre...
00:04:30.728 – 00:04:33.188
Quand on a un tremblement de terre le plateau
00:04:33.356 – 00:04:35.857
est construit sur un système
00:04:36.025 – 00:04:38.652
qui va le faire trembler.
00:04:38.82 – 00:04:42.155
A cause de la taille du plateau, ce n'était pas possible.
00:04:42.323 – 00:04:44.366
Wally Pfister, est très créatif...
00:04:44.534 – 00:04:45.575
SCÉNARISTE/RÉALlSATEUR
00:04:45.743 – 00:04:47.869
... en termes de raconter l'histoire d'une façon visuelle.
00:04:48.037 – 00:04:50.914
On a cherché des appareillages pour les tremblements de terre,
00:04:51.082 – 00:04:53.625
pour la caméra, afin de la secouer.
00:04:53.793 – 00:04:56.378
Mais ils avaient tous l'air mécanique,
00:04:56.546 – 00:05:00.716
donc toutes les secousses du tremblement de terre
00:05:00.883 – 00:05:03.385
sont faites à l'ancienne, en secouant la caméra.
00:05:03.553 – 00:05:06.179
On a combiné ceci avec l'expertise de Chris Corbould,
00:05:06.347 – 00:05:11.143
le superviseur des effets spéciaux, dans la destruction.
00:05:11.31 – 00:05:12.769
Il ne fallait pas oublier...
00:05:12.937 – 00:05:13.979
VOIX DE CHRlS CORBOULD SUPERVlSEUR EFFETS SPÉClAUX
00:05:14.147 – 00:05:16.273
... qu'il y avait un tremblement de terre.
00:05:16.441 – 00:05:21.028
On bougeait tout le temps les statues, les vases, le décor.
00:05:21.195 – 00:05:24.614
On a utilisé des boîtes en hauteur,
00:05:24.782 – 00:05:27.367
et on ouvrait des trappes avec un bouton
00:05:27.535 – 00:05:29.202
pour faire tomber des débris.
00:05:29.37 – 00:05:31.079
On s'est assuré que Leo ne courait pas de danger.
00:05:31.247 – 00:05:32.289
COORDlNATEUR CASCADES
00:05:32.457 – 00:05:35.167
Il courait à travers les débris qui tombaient sur lui
00:05:35.334 – 00:05:38.086
et des poutres qui tombaient à côté, ou encore du verre.
00:05:38.254 – 00:05:40.172
Comme Leo est très concentré,
00:05:40.339 – 00:05:43.717
on sait qu'il sera là où on veut qu'il soit.
00:05:43.885 – 00:05:46.595
De A à B, il suit la chorégraphie.
00:05:46.763 – 00:05:50.14
D'où, c'est facile de synchroniser la chute des choses.
00:05:50.308 – 00:05:53.018
L'inondation au château était un défi pour Chris Corbould...
00:05:53.186 – 00:05:54.227
VOIX DE CHRlSTOPHER NOLAN SCÉNARISTE/RÉALlSATEUR
00:05:54.395 – 00:05:56.146
... afin d'être filmée
00:05:56.314 – 00:05:59.441
de façon à placer les acteurs
00:05:59.609 – 00:06:02.652
au milieu d'un événement trés puissant.
00:06:02.82 – 00:06:03.987
Chris avait eu l'idée
00:06:04.155 – 00:06:07.449
d'utiliser ces conteneurs remplis d'eau
00:06:07.617 – 00:06:10.202
et de les renverser d'une façon traditionnelle.
00:06:11.079 – 00:06:14.206
Mais en regardant les cascades,
00:06:14.373 – 00:06:18.126
ce n'était pas possible pour les acteurs de s'en approcher...
00:06:18.294 – 00:06:19.544
Même pour un cascadeur.
00:06:19.712 – 00:06:22.214
Ce que Chris et son équipe ont fait
00:06:22.381 – 00:06:25.801
fut de créer cette méthode d'utilisation des canons à air.
00:06:26.177 – 00:06:27.219
L'inondation...
00:06:27.386 – 00:06:28.428
VOIX DE CHRlS CORBOULD SUPERVlSEUR EFFETS SPÉClAUX
00:06:28.596 – 00:06:32.432
... fut réalisée par des conteneurs pressurisés souterrains.
00:06:32.6 – 00:06:35.185
Arrivant d'une hauteur de 6 métres
00:06:35.353 – 00:06:36.603
à travers les fenêtres,
00:06:36.771 – 00:06:39.523
ça a créé une grosse vague vers la caméra.
00:06:39.69 – 00:06:43.318
800 litres d'eau est une grande quantité et pése lourd,
00:06:43.486 – 00:06:46.655
donc on l'a pressurisée à 400 kilos par cm²,
00:06:46.823 – 00:06:49.324
et de l'eau encore plus sous pression arrivait dans la pièce.
00:06:49.492 – 00:06:51.66
On voulait un look comme atomisé,
00:06:51.828 – 00:06:55.997
plutôt que de l'eau arrivant en grande quantité.
00:06:56.165 – 00:06:58.416
C'est ces plans qu'il faut réussir la premiére fois.
00:06:58.584 – 00:07:00.752
Si on ne réussit pas la première fois,
00:07:00.92 – 00:07:02.712
alors il faut refaire le décor,
00:07:02.88 – 00:07:06.216
car on a presque quinze mille litres d'eau sur le plateau.
00:07:29.031 – 00:07:30.407
Raté. Réveille-le.
00:07:56.058 – 00:07:58.435
La séquence où Paris se désintègre...
00:07:58.603 – 00:08:00.52
VOIX DE CHRlSTOPHER NOLAN SCÉNARISTE/RÉALlSATEUR
00:08:00.688 – 00:08:05.775
... où le café se désintégre autour d'Ariane, visait à illustrer
00:08:05.943 – 00:08:10.447
le danger d'un monde qui se déstabilise, le monde du rêve qui s'écroule
00:08:10.615 – 00:08:15.035
et que le rêveur est conscient qu'il est en train de rêver.
00:08:15.203 – 00:08:16.328
SUPERVlSEUR DES EFFETS SPÉCIAUX
00:08:16.495 – 00:08:19.206
La séquence de l'explosion du café représentait quelques difficultés.
00:08:19.373 – 00:08:23.835
La première, c'est que Chris voulait que cette séquence
00:08:24.003 – 00:08:25.837
soit tournée en plein cœur de Paris.
00:08:26.005 – 00:08:29.007
Les Parisiens ne prisent pas vraiment les explosions
00:08:29.175 – 00:08:30.425
au milieu de Paris.
00:08:30.593 – 00:08:34.554
Quand on a commencé à discuter avec eux de ce qu'on allait faire,
00:08:34.722 – 00:08:38.016
ils n'étaient pas enthousiastes. Donc, première difficulté.
00:08:38.184 – 00:08:40.06
La seconde, c'est que Chris voulait
00:08:40.228 – 00:08:42.854
que Leonardo et Ellen soient présents.
00:08:43.022 – 00:08:48.151
Chris Corbould a réussi à créer une explosion avec des canons à air.
00:08:48.319 – 00:08:49.361
PRODUCTRICE
00:08:49.528 – 00:08:53.156
On a fait des essais avec des gens qu'on a montrés à Leo et Ellen
00:08:53.324 – 00:08:55.325
en leur expliquant que ce serait ça.
00:08:55.493 – 00:08:57.577
Il y a une voiture et une moto...
00:08:57.745 – 00:08:59.12
VOIX DE CHRlS CORBOULD SUPERVlSEUR EFFETS SPÉClAUX
00:08:59.288 – 00:09:01.498
... qui se retournent devant eux.
00:09:01.666 – 00:09:05.543
Tout ça se passait pour ajouter à l'effet d'ensemble.
00:09:05.711 – 00:09:08.129
On a fait plusieurs essais pour cette séquence.
00:09:08.297 – 00:09:11.591
Je me suis assis trois ou quatre fois dans une réplique de l'explosion
00:09:11.759 – 00:09:14.928
pour avoir une idée concrète
00:09:15.096 – 00:09:16.596
de ce que c'était
00:09:16.764 – 00:09:19.849
et de ce que ce serait au tournage. C'était très différent
00:09:20.017 – 00:09:22.269
avec Leo et Ellen au milieu de l'explosion.
00:09:22.436 – 00:09:24.187
Ils étaient dans leur zone protégée
00:09:24.355 – 00:09:28.024
où même le verre sur la table ne bouge pas.
00:09:28.192 – 00:09:30.735
Je savais qu'il y aurait beaucoup d'infographie...
00:09:30.903 – 00:09:32.404
VOIX DE CHRlSTOPHER NOLAN SCÉNARISTE/RÉALlSATEUR
00:09:32.571 – 00:09:35.448
... dans la séquence, mais c'était important de tourner
00:09:35.616 – 00:09:37.367
le plus possible à la caméra
00:09:37.535 – 00:09:40.954
pour que les gars des effets visuels aient la possibilité
00:09:41.122 – 00:09:44.124
d'exploiter ou mettre en valeur
00:09:44.292 – 00:09:46.459
des choses qui existaient dans le vrai monde,
00:09:46.627 – 00:09:48.962
qui avaient été filmées. Ils les avaient
00:09:49.13 – 00:09:50.797
comme référence et pouvaient les utiliser.
00:09:50.965 – 00:09:53.55
Les effets visuels permettent d'ajouter plus de destruction...
00:09:53.718 – 00:09:55.01
SUPERVlSEUR DES EFFETS VlSUELS
00:09:55.177 – 00:09:56.845
... plus de débris. On peut notamment
00:09:57.013 – 00:10:00.181
ajouter le genre de choses qu'il a été impossible de faire
00:10:00.349 – 00:10:03.852
le jour du tournage, tout ce qui est dur, rigide,
00:10:04.02 – 00:10:07.731
la maçonnerie, le verre, le mobilier, les céramiques,
00:10:07.898 – 00:10:10.734
ce genre de choses. On voit donc un mélange de réalité
00:10:10.901 – 00:10:13.069
et l'autre niveau qu'on peut y ajouter,
00:10:13.237 – 00:10:15.53
ce niveau de danger et de destruction.
00:10:15.698 – 00:10:16.74
MONTEUR
00:10:16.907 – 00:10:19.701
Chris avait en tête l'idée qu'on est sous l'eau
00:10:19.869 – 00:10:21.953
et qu'on regarde les explosions visuelles
00:10:22.121 – 00:10:24.289
tournées à des vitesses différentes.
00:10:24.457 – 00:10:25.874
VOIX DE CHRlSTOPHER NOLAN SCÉNARISTE/RÉALlSATEUR
00:10:26.042 – 00:10:28.46
L'équipe de Double Negative
00:10:28.627 – 00:10:30.837
a beaucoup réfléchi en termes mathématiques,
00:10:31.005 – 00:10:33.423
surtout avec la nature quasi fractale
00:10:33.591 – 00:10:36.384
de la destruction. Quand il y a une explosion,
00:10:36.552 – 00:10:39.637
les objets se fragmentent. Si vous regardez bien, les fragments
00:10:39.805 – 00:10:41.222
se fragmentent à leur tour.
00:10:41.39 – 00:10:44.476
C'était une belle façon d'évoquer
00:10:44.643 – 00:10:48.772
le potentiel de notre cerveau à créer
00:10:48.939 – 00:10:51.232
des niveaux de complexité infinis dans un rêve,
00:10:51.4 – 00:10:52.734
complexité dans les détails.
00:11:08.417 – 00:11:10.502
Si on rêve, pourquoi se proté...
00:11:11.42 – 00:11:13.254
Ce n'est jamais un simple rêve.
00:11:13.422 – 00:11:17.425
Un visage criblé de verre fait autant mal. ça fait vrai.
00:11:17.593 – 00:11:19.427
L'armée a pratiqué le partage des rêves.
00:11:19.595 – 00:11:23.014
Les soldats s'y mitraillaient et poignardaient
00:11:23.182 – 00:11:25.016
avant de se réveiller.
00:11:25.184 – 00:11:26.81
ça concerne les architectes ?
00:11:26.977 – 00:11:30.188
Quelqu'un doit concevoir les rêves.
00:11:30.94 – 00:11:33.316
Tu nous en remets 5 mn ?
00:11:40.533 – 00:11:43.076
J'adore les travaux de M.C. Escher.
00:11:43.244 – 00:11:44.744
VOIX DU SCÉNARISTE/RÉALlSATEUR
00:11:44.912 – 00:11:46.704
Ses dessins expriment à merveille
00:11:46.872 – 00:11:49.499
le paradoxe et l'infini.
00:11:49.667 – 00:11:53.128
Je voulais reprendre le concept de l'escalier de Penrose,
00:11:53.295 – 00:11:57.298
ce mouvement perpétuel de l'escalier, et essayer de véritablement le construire.
00:11:57.466 – 00:11:59.467
Peut-on réellement construire un tel ouvrage ?
00:11:59.635 – 00:12:01.719
En construisant de nombreuses maquettes,
00:12:01.887 – 00:12:03.93
on s'est rendu compte
00:12:04.098 – 00:12:07.142
qu'il y a plusieurs façons de créer cette illusion.
00:12:07.309 – 00:12:08.518
Il faut tricher, bien sûr.
00:12:08.686 – 00:12:11.771
Ce n'est pas un ouvrage qui peut exister vraiment.
00:12:11.939 – 00:12:13.064
J'ai donc conçu une scéne
00:12:13.232 – 00:12:16.443
où on présente l'escalier sous un certain angle
00:12:16.61 – 00:12:19.32
à partir duquel l'illusion d'optique marche.
00:12:19.488 – 00:12:21.322
Chris avait déjà fait des recherches
00:12:21.49 – 00:12:24.659
et savait comment il voulait cet escalier Penrose.
00:12:24.827 – 00:12:26.161
Sa première question a été :
00:12:26.328 – 00:12:29.372
"Peux-tu construire un escalier Penrose qui fonctionne vraiment ?"
00:12:29.54 – 00:12:30.54
CHEF DÉCORATEUR
00:12:30.708 – 00:12:32.459
Je lui ai répondu : "Bien sûr."
00:12:32.626 – 00:12:35.753
Mais en vérité, c'est pratiquement impossible.
00:12:35.921 – 00:12:38.298
Nous avons inséré le décor
00:12:38.466 – 00:12:41.426
à l'emplacement d'une compagnie de jeux vidéo désaffectée
00:12:41.594 – 00:12:44.554
construite en acier et verre.
00:12:44.722 – 00:12:46.973
Un bâtiment typiquement moderne, trés beau.
00:12:47.141 – 00:12:49.225
Et nous avons conçu l'escalier
00:12:49.56 – 00:12:52.52
avec un bois identique à celui qui y était déjà,
00:12:52.688 – 00:12:55.106
pour qu'il se fonde dans l'environnement.
00:12:55.274 – 00:12:57.525
Les marches doivent être conçues de telle façon...
00:12:57.693 – 00:12:58.776
SUPERVlSEUR EFFETS SPÉClAUX
00:12:58.944 – 00:13:02.071
... que, sous un certain angle, le palier le plus haut de l'escalier
00:13:02.281 – 00:13:03.531
s'aligne sur le plus bas.
00:13:03.699 – 00:13:05.533
Les Effets spéciaux visuels
00:13:05.701 – 00:13:08.119
ont construit des maquettes virtuelles,
00:13:08.287 – 00:13:13.208
calculé les dimensions exactes de l'escalier à construire
00:13:13.375 – 00:13:16.169
et trouvé où placer la caméra dans l'espace tridimensionnel
00:13:16.337 – 00:13:17.587
avant de le filmer.
00:13:17.755 – 00:13:19.589
ça devait être mathématiquement parfait.
00:13:19.757 – 00:13:20.757
CHEF OPÉRATEUR
00:13:20.925 – 00:13:24.26
En plus, il fallait un objectif spécial à une hauteur et distance particulières
00:13:24.47 – 00:13:25.887
avec un mouvement de caméra
00:13:26.055 – 00:13:29.557
bien particulier pour cacher la supercherie.
00:13:29.725 – 00:13:32.727
Les effets spéciaux étaient chargés d'effacer l'échafaudage...
00:13:32.895 – 00:13:33.895
MONTEUR
00:13:34.063 – 00:13:36.189
... qui soutenait l'escalier,
00:13:36.357 – 00:13:40.693
parce que la structure aurait pu être dangereuse
00:13:40.861 – 00:13:42.403
sans être consolidée.
00:13:42.571 – 00:13:47.408
Visuellement, c'est spectaculaire, et très soigneusement pensé.
00:13:53.082 – 00:13:54.832
Tu vois ?
00:13:58.587 – 00:13:59.754
Un paradoxe.
00:14:00.172 – 00:14:04.509
Une telle boucle permet de camoufler les bornes du rêve créé.
00:14:04.635 – 00:14:06.719
Il faut des niveaux de quelle taille ?
00:14:06.887 – 00:14:10.014
ça va d'un étage d'immeuble à une ville entiére.
00:14:10.182 – 00:14:13.351
Assez compliqués pour nous cacher des projections.
00:14:13.519 – 00:14:14.936
- Un labyrinthe. - Oui.
00:14:15.104 – 00:14:16.396
Plus il est réussi...
00:14:16.564 – 00:14:19.315
Plus on a de temps pour fuir les projections ?
00:14:19.483 – 00:14:21.276
Exact.
00:14:21.485 – 00:14:25.071
- J'ai un subconscient tout poli. - Attends, ça va déraper.
00:14:36.083 – 00:14:40.253
À la réécriture du scénario et en en parlant avec Leo,
00:14:40.421 – 00:14:43.923
j'ai réalisé à quel point l'image du train allait être importante.
00:14:44.091 – 00:14:47.635
On ne veut pas que les rêves deviennent anarchiques,
00:14:47.803 – 00:14:49.178
ni chaotiques.
00:14:49.346 – 00:14:52.432
On veut montrer le danger que peut apporter
00:14:52.6 – 00:14:55.393
le subconscient de Cobb,
00:14:55.561 – 00:14:59.689
ces éléments étranges dans ces rêves, au pire moment imaginable.
00:14:59.857 – 00:15:02.15
On voulait montrer des images saisissantes...
00:15:02.318 – 00:15:03.359
SCÉNARISTE/RÉALlSATEUR
00:15:03.527 – 00:15:07.155
... qui font qu'un film d'action accède au niveau supérieur.
00:15:07.323 – 00:15:08.74
Quand j'ai lu dans le scénario
00:15:08.907 – 00:15:11.701
qu'un train traverse le centre-ville,
00:15:11.869 – 00:15:13.62
j'ai pensé que ça allait être phénoménal.
00:15:13.787 – 00:15:16.623
J'ai compris que ça allait être à 90 ou 1 00 % à l'écran.
00:15:16.79 – 00:15:17.832
CHEF OPÉRATEUR
00:15:18.125 – 00:15:20.001
ça va être difficile de trouver des rails
00:15:20.169 – 00:15:22.295
au centre de Los Angeles. Alors, j'ai pensé :
00:15:22.463 – 00:15:23.63
COORDlNATEUR CASCADES
00:15:23.797 – 00:15:26.299
"Que dois-je faire pour obtenir une séquence crédible ?"
00:15:26.467 – 00:15:29.01
Et la réponse, littéralement, est de construire un train
00:15:29.178 – 00:15:33.64
sur un énorme semi-remorque et le lancer dans la rue.
00:15:33.807 – 00:15:35.808
Au départ, on cherchait un bus.
00:15:35.976 – 00:15:38.853
Mais on ne peut rien attacher à un bus. Et un bus est trop petit.
00:15:39.021 – 00:15:40.021
PLAN CAMlON/TRAIN
00:15:40.189 – 00:15:43.608
J'ai donc cherché des semi-remorques et c'est ce qu'on a utilisé.
00:15:43.984 – 00:15:46.694
On a acheté un camion Sterling et on a étiré le châssis
00:15:46.862 – 00:15:51.157
jusqu'à obtenir 1 1 mètres entre les essieux avant et arrière.
00:15:51.325 – 00:15:54.369
Les côtés sont construits en contreplaqué,
00:15:54.536 – 00:15:56.162
un matériau très simple et léger.
00:15:56.33 – 00:16:00.875
La partie la plus basse du train est composée de moules en fibre de verre
00:16:01.043 – 00:16:05.672
faits à partir de vraies roues et pièces de train.
00:16:05.839 – 00:16:07.674
C'était une imitation parfaite.
00:16:07.841 – 00:16:08.841
CHEF DÉCORATEUR
00:16:09.259 – 00:16:13.638
L'avant du train est en acier à bas carbone.
00:16:13.806 – 00:16:18.017
Je crois bien qu'on avait plus d'une tonne d'acier
00:16:18.185 – 00:16:22.313
sur le devant du camion pour faire en sorte
00:16:22.481 – 00:16:25.608
que quand le train entrait en collision avec des objets
00:16:25.776 – 00:16:28.111
et toutes ces voitures,
00:16:28.278 – 00:16:31.197
il ne se désintégre pas, mais pousse les voitures, les détruit,
00:16:31.365 – 00:16:34.367
fait ce qu'il doit faire. C'est très cauchemardesque.
00:16:34.785 – 00:16:37.87
Le défi de la scéne était de faire passer l'incongruité...
00:16:38.038 – 00:16:39.038
VOIX DE CHRlSTOPHER NOLAN
00:16:39.206 – 00:16:43.501
... l'étrangeté des images. Que ce ne soit pas seulement un train qui passe.
00:16:43.669 – 00:16:45.42
On a donc décidé, à la derniére minute,
00:16:45.587 – 00:16:48.881
de commander beaucoup plus de voitures à mettre sur son passage.
00:16:49.049 – 00:16:51.384
Aprés en avoir écrasé une ou deux, on a réalisé
00:16:51.552 – 00:16:54.721
qu'il devait entrer en collision avec toute une file de voitures.
00:16:54.888 – 00:16:55.93
On a aussi réalisé
00:16:56.098 – 00:16:59.559
que s'il abîme la chaussée avec les roues,
00:16:59.727 – 00:17:01.728
on s'aperçoit alors qu'il n'y a pas de rail,
00:17:01.895 – 00:17:05.189
que ces roues ne devraient pas rouler sur de l'asphalte.
00:17:05.357 – 00:17:08.151
On a alors mis Paul et les gars des effets sur le coup :
00:17:08.318 – 00:17:11.195
"Vous pouvez ajouter ces traces dans le goudron,
00:17:11.363 – 00:17:14.407
pour montrer qu'il a été brûlé au passage des roues ?"
00:17:14.575 – 00:17:16.909
Ils ont fait un boulot de dernière minute incroyable,
00:17:17.077 – 00:17:18.953
simplement en rajoutant ces marques.
00:17:19.121 – 00:17:21.581
C'est subtil, mais ça aide à réaliser
00:17:21.749 – 00:17:23.291
que le train ne devrait pas être là.
00:17:26.795 – 00:17:29.589
500 $. Et le portefeuille vaut encore plus.
00:17:29.757 – 00:17:31.466
Déposez-moi au moins où j'allais.
00:17:31.633 – 00:17:33.342
Hélas...
00:17:42.352 – 00:17:44.02
Couvrez-le !
00:17:44.188 – 00:17:45.313
C'est quoi, ça ?
00:17:49.735 – 00:17:51.944
C'était pas sur les plans.
00:17:52.696 – 00:17:54.614
Cobb ?
00:18:45.749 – 00:18:47.542
Pour les séquences extérieures en ville...
00:18:47.709 – 00:18:48.751
VOIX DE CHRlSTOPHER NOLAN SCÉNARISTE/RÉALlSATEUR
00:18:49.503 – 00:18:51.838
... nous avons tourné durant l'été à Los Angeles,
00:18:52.005 – 00:18:54.549
et nous savions que ce ne serait pas simple.
00:18:55.676 – 00:18:58.01
Chris voulait tourner le jour, sous la pluie...
00:18:58.178 – 00:18:59.22
SUPERVlSEUR DES EFFETS SPÉCIAUX
00:18:59.429 – 00:19:02.723
... ce qu'on ne fait pas souvent.
00:19:03.767 – 00:19:04.809
COORDlNATEUR DES EFFETS SPÉCIAUX
00:19:04.977 – 00:19:07.812
D'habitude on tourne la nuit. C'est mieux pour rétro-éclairer
00:19:07.98 – 00:19:10.94
et on voit la pluie. Quand on regarde un match de foot
00:19:11.108 – 00:19:13.317
et qu'on nous dit qu'il pleut, on ne voit rien.
00:19:13.485 – 00:19:15.945
C'est le problème d'un tournage le jour.
00:19:16.113 – 00:19:19.24
La pluie, c'est un des trucs des plus difficiles à faire...
00:19:19.408 – 00:19:20.741
PREMIER ASSlSTANT RÉALlSATEUR
00:19:20.909 – 00:19:22.785
... au cinéma.
00:19:22.953 – 00:19:25.121
On a des séquences de poursuite.
00:19:25.33 – 00:19:26.789
Ce n'est pas deux personnes qui marchent.
00:19:26.957 – 00:19:29.667
Chris Corbould et son équipe ont monté des tours de pluies
00:19:29.835 – 00:19:31.21
VOIX DE CHRlSTOPHER NOLAN SCÉNARISTE/RÉALlSATEUR
00:19:31.378 – 00:19:33.713
à une échelle que je n'avais jamais vue.
00:19:33.881 – 00:19:37.008
Ils faisaient de la pluie sur deux ou trois pâtés de maison
00:19:37.175 – 00:19:41.596
et sont arrivés à nous faire des pluies torrentielles trés crédibles.
00:19:41.805 – 00:19:44.891
En termes d'éclairage, le tournage à L.A. était un défi.
00:19:45.058 – 00:19:46.1
DIRECTEUR DE LA PHOTOGRAPHlE
00:19:46.393 – 00:19:48.811
Essayer de faire une journée pluvieuse
00:19:48.979 – 00:19:50.438
alors qu'il y a du soleil dehors.
00:19:54.86 – 00:19:56.569
Chris savait que c'était dur.
00:19:56.737 – 00:19:59.196
Et après avoir arrêté de prier pour qu'il pleuve
00:19:59.364 – 00:20:01.282
pendant des mois et des mois,
00:20:01.45 – 00:20:03.826
je me suis enfin mis au travail
00:20:03.994 – 00:20:06.454
pour déterminer précisément la position du soleil
00:20:06.622 – 00:20:09.707
à telle heure de la journée et faire de mon mieux pour tourner.
00:20:10.959 – 00:20:15.087
J'ai eu un sacré coup de main d'un machiniste, Ray Garcia,
00:20:15.255 – 00:20:19.425
qui a relevé le parcours du soleil et réussi à le bloquer
00:20:19.593 – 00:20:23.095
avec différents appareils, des Condors et des grues,
00:20:23.263 – 00:20:25.848
et en plaçant des toiles sur les toits.
00:20:26.016 – 00:20:30.728
ça se voit dans l'esthétique du film, et c'est difficile à décrire.
00:20:30.896 – 00:20:33.397
Il a parfois fallu intégrer le soleil,
00:20:33.565 – 00:20:37.109
et le gag, c'était de se dire que c'était un rêve, de toute façon.
00:20:38.82 – 00:20:41.197
Il ne pleut pas souvent à L.A. Et dès qu'il pleut...
00:20:41.365 – 00:20:42.406
COORDlNATEUR DES CASCADES
00:20:42.574 – 00:20:46.16
... les rues sont très glissantes à cause de l'huile à moteur
00:20:46.328 – 00:20:47.828
et des pots d'échappement.
00:20:49.247 – 00:20:51.207
C'est très glissant, très dangereux.
00:20:51.375 – 00:20:53.834
Aucune de nos voitures a perdu le contrôle.
00:20:54.002 – 00:20:56.629
On n'a rien cassé qu'on ne voulait pas casser,
00:20:56.797 – 00:20:57.964
alors ça s'est bien passé.
00:20:59.383 – 00:21:02.343
Il était important de repousser les limites du tournage.
00:21:02.511 – 00:21:03.552
VOIX DE CHRlSTOPHER NOLAN SCÉNARISTE/RÉALlSATEUR
00:21:03.72 – 00:21:06.847
En tournant dans cette grande ville sous la pluie,
00:21:07.015 – 00:21:09.6
on s'est vraiment engagés
00:21:09.768 – 00:21:12.478
dans ce qui devait être une expérience pour le public,
00:21:12.646 – 00:21:16.023
une expérience réelle, tactile, qui interpelle.
00:21:26.118 – 00:21:28.327
Mettez Fischer dans la piéce du fond !
00:21:28.495 – 00:21:31.539
Pièce du fond, vite !
00:21:31.707 – 00:21:33.04
Il va mourir ?
00:21:33.208 – 00:21:35.042
J'en sais rien.
00:21:35.21 – 00:21:37.67
- Où t'étais ? - Bloqué par un train.
00:21:37.838 – 00:21:39.797
T'as mis des rails en ville ?
00:21:39.965 – 00:21:41.215
- Non. - Alors qui ?
00:21:41.383 – 00:21:43.634
Question : d'où sort cette embuscade ?
00:21:43.802 – 00:21:46.929
C'était des projections spéciales, aguerries !
00:21:58.358 – 00:22:00.067
Le bar qui penche.
00:22:00.235 – 00:22:02.528
On a beaucoup discuté sur la manière de faire,
00:22:02.696 – 00:22:05.364
et l'écran vert de d'habitude
00:22:05.532 – 00:22:07.867
cet écran de fumée a été rejeté. "Faisons-le en postproduction."
00:22:08.034 – 00:22:09.41
GUY HENDRlX DYAS CHEF DÉCORATEUR
00:22:09.578 – 00:22:11.579
Et on savait tous qu'on ne pouvait pas.
00:22:15.208 – 00:22:19.67
Il fallait que ce soit bien fait pour être crédible.
00:22:23.091 – 00:22:25.801
On a entièrement reproduit le hall et le bar d'un hôtel
00:22:25.969 – 00:22:28.804
qui s'inclinaient de 20, 25 degrés.
00:22:31.224 – 00:22:34.018
Mais on ne voulait pas de l'effet traditionnel où l'on s'attend
00:22:34.186 – 00:22:36.27
à ce que tout glisse d'un côté à l'autre.
00:22:36.438 – 00:22:38.022
SUPERVlSEUR DES EFFETS SPÉCIAUX
00:22:38.565 – 00:22:41.525
Chris ne voulait pas que tout bouge, il ne voulait voir
00:22:41.693 – 00:22:43.11
que des choses étranges arriver.
00:22:45.572 – 00:22:50.659
Le liquide dans le verre se mettrait à pencher bizarrement.
00:22:51.286 – 00:22:56.04
Les lampes pendues au plafond se mettraient à bouger bizarrement.
00:23:00.921 – 00:23:02.213
C'était juste une balançoire
00:23:02.38 – 00:23:03.839
VOIX DE GUY HENDRlX DYAS CHEF DÉCORATEUR
00:23:04.007 – 00:23:06.675
qui se balançait d'avant en arriére à partir du milieu.
00:23:06.843 – 00:23:09.678
Mais il est trés dur de tenir debout dessus.
00:23:10.222 – 00:23:11.931
Et ça tourne.
00:23:12.098 – 00:23:14.266
On a auditionné les figurants
00:23:14.434 – 00:23:17.269
et un tiers des personnes ne pouvaient pas y arriver.
00:23:17.437 – 00:23:18.813
1 ER ASSlSTANT RÉALlSATEUR
00:23:18.98 – 00:23:20.773
D'où l'intérêt des auditions.
00:23:20.941 – 00:23:23.317
Je ne voulais pas ramener tout le monde le jour du tournage,
00:23:23.485 – 00:23:25.027
ce qu'on fait la plupart du temps,
00:23:25.195 – 00:23:29.323
et dire : "Le décor est incliné à 45 degrés. Vous inquiétez pas. ça va aller."
00:23:30.158 – 00:23:32.451
Et les voir se décomposer devant la caméra.
00:23:33.62 – 00:23:36.33
Et bien sûr, le résultat à l'écran est très subtil.
00:23:36.54 – 00:23:39.375
Beaucoup moins théâtral que sur le plateau...
00:23:39.543 – 00:23:40.751
DIRECTEUR DE LA PHOTOGRAPHlE
00:23:40.919 – 00:23:42.545
à essayer de se tenir quand le décor penchait.
00:23:42.712 – 00:23:45.631
Le décor va pencher maintenant. Tenez bien les caméras.
00:23:45.799 – 00:23:48.509
On a dû visser les caméras au sol.
00:23:48.677 – 00:23:50.553
Je devais physiquement me retenir
00:23:50.72 – 00:23:54.849
quand le décor penchait, et essayer d'éviter que tout ne glisse.
00:24:03.4 – 00:24:04.4
Vous sentez ?
00:24:05.026 – 00:24:06.902
Vous avez été formé à ça.
00:24:07.07 – 00:24:09.488
Prêtez attention à la météo étrange,
00:24:09.698 – 00:24:10.948
la pesanteur inégale.
00:24:11.116 – 00:24:14.285
Rien ici n'est réel. Vous êtes dans un rêve.
00:24:19.082 – 00:24:23.794
L'autodiagnostic consiste à chercher comment vous êtes arrivé à l'hôtel.
00:24:23.962 – 00:24:25.588
Vous en souvenez-vous ?
00:24:27.883 – 00:24:30.384
Respirez. Rappelez-vous votre formation.
00:24:40.353 – 00:24:43.063
Le corridor rotatif est un concept
00:24:43.231 – 00:24:45.357
qu'on trouve tôt dans le scénario.
00:24:45.525 – 00:24:49.028
Au départ, il faisait 1 2 mètres et on l'a allongé à 1 8.
00:24:49.195 – 00:24:50.446
SUPERVlSEUR EFFETS SPÉClAUX
00:24:50.614 – 00:24:52.615
Puis Chris Nolan a voulu qu'il en fasse 30.
00:24:52.782 – 00:24:56.619
Aprés avoir trouvé la méthode pour faire tourner les plateaux,
00:24:56.786 – 00:24:59.288
qui consistait à les suspendre dans des anneaux géants,
00:24:59.456 – 00:25:00.623
CHEF DÉCORATEUR
00:25:00.79 – 00:25:04.168
Chris Corbould a fait travailler un de ses ingénieurs
00:25:04.336 – 00:25:09.381
sur la taille qu'ils devaient avoir et leur fonctionnement,
00:25:09.549 – 00:25:12.509
parce que ça voulait dire des structures d'acier
00:25:12.677 – 00:25:14.637
qu'il fallait souder et former
00:25:14.804 – 00:25:17.431
des mois avant la construction du plateau.
00:25:17.599 – 00:25:19.683
On avait huit anneaux de neuf mètres de diamètre,
00:25:19.851 – 00:25:21.81
VOIX DE CHRlS CORBOULD SUPERVlSEUR EFFETS SPÉClAUX
00:25:21.978 – 00:25:25.23
tous réunis, et chaque anneau était actionné
00:25:25.398 – 00:25:29.318
par un moteur électrique avec roues et arbre à cames.
00:25:29.486 – 00:25:31.987
Tout devait être construit avec une extrême précision
00:25:32.155 – 00:25:34.99
parce le moindre écart, un anneau pas parfaitement rond
00:25:35.158 – 00:25:37.409
pouvait causer des tas d'ennuis.
00:25:37.577 – 00:25:40.245
Il y aurait eu des vibrations et des sauts.
00:25:40.413 – 00:25:45.084
C'était avant tout une question de précision dans la fabrication.
00:25:45.251 – 00:25:46.961
L'idée de la centrifugeuse
00:25:47.128 – 00:25:48.754
VOIX DE CHRlSTOPHER NOLAN SCÉNARISTE/RÉALlSATEUR
00:25:48.922 – 00:25:51.131
pour manipuler la gravité a déjà servi au cinéma,
00:25:51.299 – 00:25:53.175
notamment dans 2001 de Kubrick.
00:25:53.343 – 00:25:58.389
J'aime bien l'idée de détourner cette technologie
00:25:58.556 – 00:26:02.226
et de chorégraphier une séquence de lutte et un mouvement de caméra
00:26:02.394 – 00:26:05.145
et tout le reste. Faire quelque chose à la caméra
00:26:05.313 – 00:26:08.399
qui n'a jamais été fait avant.
00:26:08.566 – 00:26:10.567
Pour les plateaux exigeant ce mouvement
00:26:10.735 – 00:26:11.735
DIRECTEUR DE LA PHOTOGRAPHlE
00:26:11.903 – 00:26:14.822
il fallait fixer l'équipement sur le plateau.
00:26:14.99 – 00:26:17.408
Il allait soit tourner avec le plateau
00:26:17.575 – 00:26:21.704
ou le plateau tournerait en dehors de l'éclairage.
00:26:21.871 – 00:26:24.164
ça exigeait beaucoup de planification
00:26:24.332 – 00:26:28.293
pour évaluer ce qui se produirait
00:26:28.461 – 00:26:33.007
avec l'éclairage ou la caméra quand le plateau bougerait.
00:26:33.174 – 00:26:37.344
La caméra devait-elle être séparée du plateau ou tourner avec ?
00:26:37.512 – 00:26:43.934
Si on fixe la caméra au sol, le public ne voit pas la pièce tourner.
00:26:44.102 – 00:26:46.979
Il nous voit bouger partout.
00:26:47.147 – 00:26:50.315
Comme si on sautait au plafond.
00:26:50.483 – 00:26:53.402
Pour y arriver, je ne pouvais pas penser ça.
00:26:53.57 – 00:26:56.113
Il fallait que je me dise : "Ça c'est le sol.
00:26:56.281 – 00:26:59.199
Et maintenant, c'est ça. Et maintenant, c'est ça."
00:27:06.875 – 00:27:10.127
- Amenez la doublure. - Non !
00:27:10.295 – 00:27:12.796
Joseph Gordon-Levitt n'a eu que deux semaines de répétitions.
00:27:12.964 – 00:27:14.006
PRODUCTRICE
00:27:14.174 – 00:27:16.3
Il était fantastique,
00:27:16.468 – 00:27:20.971
il l'a fait avec tant d'enthousiasme,
00:27:21.139 – 00:27:23.724
il voulait tellement le faire seul
00:27:23.892 – 00:27:25.684
et le résultat est formidable.
00:27:25.852 – 00:27:27.394
Il faut le mental et le physique.
00:27:27.562 – 00:27:28.604
COORDlNATEUR DES CASCADES
00:27:28.772 – 00:27:31.106
Si on regarde à l'extérieur, on a la nausée
00:27:31.274 – 00:27:33.776
et on est complètement désorienté.
00:27:33.943 – 00:27:36.07
Il faut rester à l'intérieur de l'environnement.
00:27:36.237 – 00:27:39.74
Le réalisateur a essayé, moi aussi. Ce n'était pas facile
00:27:39.908 – 00:27:41.408
et il était bien meilleur que nous.
00:27:41.576 – 00:27:44.411
Beaucoup de films d'action sont faits sur ordinateur
00:27:44.579 – 00:27:46.121
VOIX DE JOSEPH GORDON-LEVlTT "ARTHUR"
00:27:46.289 – 00:27:48.332
alors que ces scénes
00:27:48.5 – 00:27:51.794
étaient tellement bien ficelées. Ce corridor qui tournait
00:27:51.961 – 00:27:55.964
et à moi de maintenir mon équilibre. Nous avons fait la scéne,
00:27:56.132 – 00:27:58.175
ils l'ont tournée, et voilà.
00:27:58.343 – 00:28:03.472
J'adore. ll n'y a rien qui se compare à l'énergie humaine dans le jeu.
00:28:03.64 – 00:28:06.975
C'était bien. C'était difficile et vraiment bien.
00:28:07.143 – 00:28:09.228
Quand j'ai vu les images de la scène,
00:28:09.395 – 00:28:10.437
LEE SMlTH MONTEUR
00:28:10.605 – 00:28:15.15
c'était impressionnant. On a décidé d'en faire un seul plan
00:28:15.318 – 00:28:17.945
parce que la réaction immédiate
00:28:18.113 – 00:28:21.115
quand on voit les images, c'est que ça semble impossible.
00:28:21.282 – 00:28:23.534
C'est très intelligent.
00:28:24.619 – 00:28:26.161
Dans la chambre d'hôtel,
00:28:26.329 – 00:28:27.788
VOIX DE JOSEPH GORDON-LEVlTT "ARTHUR"
00:28:27.956 – 00:28:30.541
c'est très différent que dans le couloir.
00:28:30.708 – 00:28:32.543
C'est plus facile, mais plus dangereux,
00:28:32.71 – 00:28:36.38
parce que si on s'emmêle et qu'on ne suit pas la rotation,
00:28:36.548 – 00:28:38.799
on peut tomber et vraiment se blesser.
00:28:38.967 – 00:28:42.344
Alors que dans le corridor la chute est de moins de trois métres
00:28:42.512 – 00:28:44.805
et qu'on a du rembourrage. Ce n'est pas agréable,
00:28:44.973 – 00:28:47.641
mais ça va. Mais une chute de six à neuf mètres,
00:28:47.809 – 00:28:51.854
c'est dur. Alors il fallait faire gaffe de ne pas se tromper
00:28:52.021 – 00:28:53.856
dans la chambre d'hôtel.
00:28:54.023 – 00:28:55.983
Elle est conçue pour tourner à six tours minute.
00:28:56.151 – 00:28:58.11
VOIX DE CHRlS CORBOULD SUPERVlSEUR EFFETS SPÉClAUX
00:28:58.278 – 00:29:00.946
Les cascadeurs sont là parce qu'il y a un côté long
00:29:01.114 – 00:29:04.199
et un côté court. On s'est vite rendu compte
00:29:04.367 – 00:29:08.12
qu'ils ne pourraient pas traverser le plus long à six tr/min.
00:29:08.288 – 00:29:10.581
Ils se battent vraiment. Il fallait ralentir.
00:29:10.748 – 00:29:13.083
En fait, quand on tourne cette scène,
00:29:13.251 – 00:29:15.961
on accélère et on ralentit la vitesse de rotation
00:29:16.129 – 00:29:19.089
selon l'endroit où ils se trouvent. Si c'est le côté long,
00:29:19.257 – 00:29:21.758
on ralentit. Quand on arrive au côté court,
00:29:21.926 – 00:29:23.26
on accélère.
00:29:23.428 – 00:29:27.472
C'était intéressant. Il a fallu faire des essais.
00:30:09.891 – 00:30:12.559
Le plus gros décor, c'était la forteresse dans la montagne.
00:30:12.727 – 00:30:14.811
Mais pour Chris, plus encore que le décor,
00:30:14.979 – 00:30:16.063
CHEF DÉCORATEUR
00:30:16.231 – 00:30:19.066
c'était l'environnement. Il voulait voir par la fenêtre
00:30:19.234 – 00:30:22.986
en toile de fond ces montagnes majestueuses
00:30:23.154 – 00:30:26.24
qu'on ne pouvait pas faire numériquement.
00:30:26.407 – 00:30:27.491
DIRECTEUR DE LA PHOTOGRAPHlE
00:30:27.659 – 00:30:30.452
Je tournais une pub, l'année précédente.
00:30:30.62 – 00:30:34.039
Je filmais à Calgary et là-bas,
00:30:34.207 – 00:30:35.749
Chris m'a dit : "Regarde,
00:30:35.917 – 00:30:38.21
on cherche un extérieur pour la séquence dans la neige."
00:30:38.378 – 00:30:40.629
Je lui ai suggéré d'aller vérifier
00:30:40.797 – 00:30:42.631
avec la station de ski.
00:30:42.799 – 00:30:43.882
VOIX DE CHRlSTOPHER NOLAN SCÉNARISTE/RÉALlSATEUR
00:30:44.05 – 00:30:46.76
On nous a dit qu'il pourrait neiger tôt,
00:30:46.928 – 00:30:49.846
parce qu'on tournait relativement tôt, en novembre.
00:30:50.014 – 00:30:52.474
Il fallait prendre ce risque, parce qu'avec un décor
00:30:52.642 – 00:30:57.938
aussi important, il fallait commencer à construire en août.
00:30:58.106 – 00:31:00.857
Une semaine avant de partir au Canada, il n'y avait pas de neige.
00:31:01.025 – 00:31:04.027
Tout reposait sur la neige. Nous étions très, très tendus.
00:31:04.195 – 00:31:05.279
PRODUCTRICE
00:31:05.488 – 00:31:06.571
VOIX DE CHRlSTOPHER NOLAN SCÉNARISTE/RÉALlSATEUR
00:31:06.739 – 00:31:09.032
Finalement, il en est tombé des tonnes.
00:31:09.2 – 00:31:11.952
Il n'y avait pas eu de neige comme ça depuis 30 ans
00:31:12.12 – 00:31:15.497
ce qui était essentiel avec tout ce qu'on avait à faire.
00:31:15.665 – 00:31:17.624
Avec ce niveau d'action, le rêve,
00:31:17.792 – 00:31:21.211
nous voulions que ce soit une grosse action filmique.
00:31:21.379 – 00:31:24.798
Je pense aussitôt aux films de Bond.
00:31:24.966 – 00:31:28.385
L'idée d'une poursuite à skis dans un décor exotique.
00:31:28.553 – 00:31:32.472
La fabuleuse tanière d'un méchant dans un grand complexe montagnard.
00:31:32.64 – 00:31:37.769
Plus jeune, j'ai vu des tas de films avec des cascades fabuleuses.
00:31:37.937 – 00:31:39.98
J'ai l'impression
00:31:40.148 – 00:31:42.482
qu'on ne fait plus trop ce genre de chose
00:31:42.65 – 00:31:45.402
et qu'on a vite recours aux effets visuels
00:31:45.57 – 00:31:48.03
alors que les cascadeurs avec qui j'ai travaillé
00:31:48.197 – 00:31:51.95
se battent pour faire ce qu'ils savent faire.
00:31:52.118 – 00:31:54.369
Tom Struthers, coordinateur des cascades,
00:31:54.537 – 00:31:56.913
en a vraiment fait son défi,
00:31:57.081 – 00:31:59.333
travaillant de près avec Chris Corbould,
00:31:59.5 – 00:32:02.753
coordinateur des effets spéciaux, pour que ça marche.
00:32:02.92 – 00:32:04.921
Ils m'ont pris au pied de la lettre
00:32:05.089 – 00:32:07.382
quand j'ai dit que je voulais tourner à la caméra.
00:32:07.55 – 00:32:10.635
On a essayé d'en faire le plus possible à la caméra,
00:32:10.803 – 00:32:12.471
ce qui est difficile à Calgary
00:32:12.638 – 00:32:13.638
COPRODUCTEUR
00:32:13.806 – 00:32:16.725
où il peut faire un froid polaire. On a des températures
00:32:16.893 – 00:32:18.769
et des conditions météo extrêmes. Un des éléments importants
00:32:18.936 – 00:32:21.313
de cette séquence, c'est l'avalanche.
00:32:21.481 – 00:32:23.69
C'est très difficile de faire une avalanche.
00:32:23.858 – 00:32:25.776
Nous en avons fait plusieurs
00:32:25.943 – 00:32:29.196
avec des artificiers professionnels déclencheurs d'avalanche
00:32:29.364 – 00:32:31.365
qui larguaient des bombes à retardement
00:32:31.532 – 00:32:34.576
au sommet des montagnes pour les provoquer.
00:32:35.828 – 00:32:37.621
C'est exceptionnel de travailler dans la neige.
00:32:37.789 – 00:32:39.539
ça a duré une semaine. C'était fantastique.
00:32:39.707 – 00:32:41.917
On aurait dit le toit du monde.
00:32:42.085 – 00:32:43.71
Je levais la tête et je voyais
00:32:43.878 – 00:32:45.504
PREMIER ASSlSTANT RÉALlSATEUR
00:32:45.671 – 00:32:49.841
une chaîne de montagnes. C'était comme une photo
00:32:50.009 – 00:32:52.219
de l'Himalaya dans le National Geographic.
00:32:52.387 – 00:32:55.847
C'était extraordinaire.
00:33:17.078 – 00:33:18.37
Eames a fait des ajouts ?
00:33:18.538 – 00:33:19.996
Si je te le dis et Mal...
00:33:20.164 – 00:33:22.457
Perdons pas de temps. Il en a fait ?
00:33:23.543 – 00:33:26.169
- Un conduit d'aération sous le labyrinthe. - Explique-leur.
00:33:37.598 – 00:33:39.724
Ce que je voulais faire dans les séquences sans pesanteur...
00:33:39.934 – 00:33:40.934
VOIX DE CHRlSTOPHER NOLAN SCÉNARISTE/RÉALlSATEUR
00:33:41.144 – 00:33:42.727
... c'était prendre un environnement ordinaire
00:33:42.937 – 00:33:46.064
et réaliser cet effet très incongru de ne pas avoir de pesanteur.
00:33:46.274 – 00:33:48.442
On a utilisé plusieurs trucages différents
00:33:48.651 – 00:33:53.697
et dans le montage final, vous voyez plan par plan par plan...
00:33:53.906 – 00:33:58.326
On a comme une orientation différente, un trucage différent dans chaque plan.
00:33:58.536 – 00:34:01.037
Et je pense que c'est ça, plus que toute autre chose...
00:34:01.247 – 00:34:03.707
qui interpelle le spectateur, voir les trucages
00:34:03.916 – 00:34:06.418
qui permettent d'arriver à ça.
00:34:06.627 – 00:34:08.587
Le couloir vertical est le même que l'horizontal.
00:34:08.796 – 00:34:09.796
SUPERVlSEUR DES EFFETS VlSUELS
00:34:10.006 – 00:34:11.006
C'est un décor identique.
00:34:11.215 – 00:34:13.049
Sauf qu'il a été construit verticalement
00:34:13.259 – 00:34:14.718
donc il peut tenir debout.
00:34:14.927 – 00:34:18.096
On peut y mettre des acteurs, des cascadeurs reliés à des câbles
00:34:18.306 – 00:34:20.765
et la caméra les filme en contre-plongée.
00:34:20.975 – 00:34:23.018
Ils peuvent monter ou descendre,
00:34:23.227 – 00:34:25.02
ils peuvent se balancer à l'intérieur du décor
00:34:25.229 – 00:34:27.314
et on dirait qu'ils sont en apesanteur.
00:34:27.523 – 00:34:31.735
En apesanteur, et j'ai parlé à des gens qui en ont fait l'expérience
00:34:31.944 – 00:34:36.698
qui m'ont dit qu'ils n'avaient jamais été aussi détendu de toute leur vie.
00:34:36.908 – 00:34:40.452
J'ai fait exactement le contraire.
00:34:40.661 – 00:34:42.829
Afin de montrer que j'étais détendu,
00:34:43.039 – 00:34:46.75
je devais contracter tous mes muscles
00:34:46.959 – 00:34:48.877
parce que je devais supporter mon poids.
00:34:49.086 – 00:34:53.548
Je ne devais pas faire semblant d'avoir du mal,
00:34:53.758 – 00:34:55.3
j'avais vraiment du mal.
00:35:03.434 – 00:35:06.978
Pour joindre votre correspondant, raccrochez et réessayez.
00:35:08.773 – 00:35:12.234
Comment vous larguer sans pesanteur ?
00:35:14.612 – 00:35:17.405
Arthur a quelques minutes. Nous, environ 20.
00:35:48.354 – 00:35:53.024
Ce n'était pas facile de rendre graphiquement les limbes.
00:35:53.192 – 00:35:54.901
VOIX DE CHRlSTOPHER NOLAN SCÉNARISTE/RÉALlSATEUR
00:35:55.069 – 00:35:58.738
J'en ai discuté longuement avec Guy Dyas.
00:36:01.575 – 00:36:05.203
Comme c'est décrit dans le scénario, Cobb et Mal
00:36:05.371 – 00:36:09.04
sont des architectes qui utilisent ce paysage
00:36:09.208 – 00:36:13.003
pour s'entraîner, comme un terrain de jeu.
00:36:13.17 – 00:36:15.046
Il fallait que ça plaise aux architectes...
00:36:15.214 – 00:36:16.339
CHEF DÉCORATEUR
00:36:16.507 – 00:36:18.466
... et à ceux qui connaissent ce genre de choses.
00:36:22.179 – 00:36:24.097
On a décidé d'avoir
00:36:24.265 – 00:36:26.725
des bâtiments des années 1 920 et 1 930,
00:36:26.892 – 00:36:29.769
des bâtiments s'inspirant
00:36:29.937 – 00:36:33.606
de Le Corbusier et des grands architectes du Bauhaus.
00:36:33.774 – 00:36:36.443
Ces bâtiments se transformeraient lentement
00:36:36.61 – 00:36:39.195
en bâtiments des années 1 950, puis 1 960,
00:36:39.363 – 00:36:41.406
puis 1 970, 1 980, et ainsi de suite.
00:36:41.574 – 00:36:43.408
Puis au-delà de l'époque actuelle
00:36:43.576 – 00:36:47.245
vers une nouvelle génération de bâtiments verts auto-suffisants.
00:36:47.413 – 00:36:51.166
Et on se retrouverait soudain dans le monde des limbes
00:36:51.334 – 00:36:53.293
avec des bâtiments sur des quadrillages
00:36:53.461 – 00:36:55.837
de plus en plus hauts.
00:36:58.299 – 00:37:01.593
La ville des limbes était vraiment intéressante
00:37:01.761 – 00:37:04.304
parce qu'il fallait être très créatifs.
00:37:04.472 – 00:37:05.889
SUPERVlSEUR DES EFFETS VlSUELS
00:37:07.767 – 00:37:11.394
Dans le scénario, ils sortent de la mer
00:37:11.562 – 00:37:13.688
et se trouvent devant ce qui ressemble
00:37:13.856 – 00:37:17.817
à une énorme falaise qui s'écroule, mais ce sont des bâtiments.
00:37:18.611 – 00:37:20.612
Nous avons passé beaucoup de temps
00:37:20.78 – 00:37:23.948
à essayer de l'imaginer, à développer des idées,
00:37:24.116 – 00:37:26.451
des atmosphéres pour que ce soit vraisemblable.
00:37:28.12 – 00:37:29.496
On était tous d'accord...
00:37:29.663 – 00:37:31.039
VOIX DE CHRlSTOPHER NOLAN SCÉNARISTE/RÉALlSATEUR
00:37:31.207 – 00:37:33.666
... avec l'idée d'une sorte de glacier architectural.
00:37:33.834 – 00:37:36.628
Toutes ces formes architecturales qui s'écroulent dans la mer.
00:37:38.422 – 00:37:42.3
ça voulait dire beaucoup de travail pour les effets visuels.
00:37:42.468 – 00:37:44.719
Paul Franklin et les gens de Double Negative
00:37:44.887 – 00:37:47.43
sont venus étudier les images de glaciers
00:37:47.598 – 00:37:49.474
s'écroulant dans la mer.
00:37:49.642 – 00:37:53.144
Et essayer de les remplacer par des formes architecturales.
00:37:54.647 – 00:37:55.939
C'était prévu d'aller au Maroc.
00:37:56.107 – 00:37:58.775
La première fois, venant de l'aéroport, ils sont passés
00:37:58.943 – 00:38:01.569
devant des formes architecturales énormes, très bizarres,
00:38:01.737 – 00:38:04.531
des cités, des ensembles immobiliers au milieu de nulle part
00:38:04.698 – 00:38:06.741
qui pouvaient constituer une base
00:38:06.909 – 00:38:10.578
pour aider Paul à construire ses créations architecturales.
00:38:13.082 – 00:38:15.208
On a donc filmé les acteurs au Maroc.
00:38:15.376 – 00:38:18.461
On les a filmés qui marchaient au milieu des bâtiments
00:38:18.629 – 00:38:21.381
et l'équipe des effets visuels a travaillé à partir de ça.
00:38:24.009 – 00:38:26.678
Puis Chris Corbould et son équipe des effets spéciaux
00:38:26.846 – 00:38:30.265
ont amené l'eau au pied des bâtiments
00:38:30.433 – 00:38:31.766
et créé des vagues.
00:38:31.934 – 00:38:33.309
ESSAl DE VAGUE MANUEL - ClTERNES VIDES
00:38:33.477 – 00:38:36.146
La frontière entre les effets visuels et le vrai tournage
00:38:36.313 – 00:38:38.356
est restée aussi floue que possible.
00:38:40.818 – 00:38:45.905
L'idée étant que Cobb et Mal créent
00:38:46.073 – 00:38:48.783
ces quantités incroyables de bâtiments
00:38:48.951 – 00:38:52.162
pendant la longue période où ils sont coincés dans cet état.
00:38:52.329 – 00:38:55.206
Et pour moi, la mer représente l'inconscient.
00:38:55.374 – 00:38:57.459
L'inconscient qui, avec le temps,
00:38:57.626 – 00:38:59.919
ronge leur vision qui,
00:39:00.087 – 00:39:02.255
petit à petit se perd, s'érode.
00:39:44.173 – 00:39:45.423
VOIX DE CHRlSTOPHER NOLAN SCÉNARISTE/RÉALlSATEUR
00:39:45.633 – 00:39:47.842
Avec Chris Corbould, une fois cet énorme décor construit,
00:39:48.052 – 00:39:49.886
il était résolu à le faire exploser.
00:39:50.095 – 00:39:54.432
Même si on avait un modèle réduit prévu justement pour ça.
00:39:54.642 – 00:39:56.684
Mais je pensais que ça pouvait être intéressant.
00:39:56.894 – 00:39:59.437
C'est toujours super d'avoir quelque chose grandeur nature.
00:39:59.647 – 00:40:03.191
C'est une structure qui... Honnêtement, elle se prête
00:40:03.4 – 00:40:06.319
trés bien à une explosion. Elle était bâtie sur pilotis
00:40:06.529 – 00:40:10.823
donc si on faisait exploser ces pilotis, il ne resterait plus rien des fondations.
00:40:11.033 – 00:40:12.992
Si ça avait été des fondations en béton...
00:40:13.202 – 00:40:14.244
SUPERVlSEUR DES EFFETS SPÉCIAUX
00:40:14.453 – 00:40:15.745
ça aurait été une autre paire de manches.
00:40:15.955 – 00:40:17.205
VOIX DE CHRlSTOPHER NOLAN SCÉNARISTE/RÉALlSATEUR
00:40:17.414 – 00:40:19.707
On a posé des explosifs et on a tourné en dernier
00:40:19.917 – 00:40:23.211
l'explosion. Mais malheureusement les charges
00:40:23.42 – 00:40:26.756
sur la façade ne se sont pas déclenchées et la tour est tombée du mauvais côté.
00:40:26.966 – 00:40:31.594
On a quand même eu quelques plans d'explosion utilisables
00:40:31.804 – 00:40:34.305
qui sont dans le film. On a ensuite combiné ça
00:40:34.515 – 00:40:38.643
avec un modéle réduit à grande échelle à Los Angeles.
00:40:50.698 – 00:40:52.74
Il mesure 14 m de haut
00:40:52.95 – 00:40:55.994
et c'était vraiment une construction à part entière...
00:40:56.203 – 00:41:01.416
Recouvrait entièrement le parking des Studios New Deal à Marina del Rey.
00:41:01.625 – 00:41:02.667
SUPERVlSEUR DES EFFETS VlSUELS
00:41:02.876 – 00:41:05.086
Le parking de New Deal est entouré d'appartements.
00:41:05.296 – 00:41:08.214
Et tous les enfants étaient sur leur balcon
00:41:08.424 – 00:41:10.466
à attendre qu'on fasse exploser la forteresse.
00:41:23.272 – 00:41:24.314
VOIX DE CHRlSTOPHER NOLAN SCÉNARISTE/RÉALlSATEUR
00:41:24.523 – 00:41:27.609
Mais ironiquement, à la 1 re explosion, il s'est passé la même chose.
00:41:27.818 – 00:41:31.195
La tour est tombée du mauvais côté. Donc on a dû recommencer.
00:41:31.405 – 00:41:33.114
Dans le film, on a donc une combinaison
00:41:33.324 – 00:41:37.16
de l'explosion grandeur nature et du modèle réduit.
00:42:23.04 – 00:42:27.21
J'ai toujours aimé travailler avec des compositeurs, surtout avec Hans,
00:42:27.378 – 00:42:30.38
de maniére à les libérer des contraintes du film,
00:42:30.547 – 00:42:32.632
HANS ZlMMER - COMPOSITEUR CHRISTOPHER NOLAN - RÉALISATEUR
00:42:32.8 – 00:42:35.843
à ce qu'ils soient inspirés. Je veux que Hans soit libre,
00:42:36.011 – 00:42:38.763
qu'il ne se sente pas contraint par le rythme
00:42:38.931 – 00:42:43.351
dans un montage serré pour certaines séquences.
00:42:44.019 – 00:42:46.312
Je veux savoir où va son imagination,
00:42:46.48 – 00:42:50.441
qu'il soit libre d'interpréter les idées du scénario.
00:42:51.694 – 00:42:55.238
Puis, à partir de là, qu'on commence dans la salle de montage
00:42:55.406 – 00:42:58.574
à trouver des points de synchronisation entre les images
00:42:58.742 – 00:43:00.576
et la musique qu'il a composée.
00:43:05.457 – 00:43:09.001
Hans est un maître pour trouver le son des choses.
00:43:10.212 – 00:43:13.506
Pas seulement les airs, pas seulement les notes,
00:43:13.674 – 00:43:16.968
mais comment les jouer, les voix.
00:43:17.136 – 00:43:18.386
VOIX DE HANS ZIMMER COMPOSITEUR
00:43:18.554 – 00:43:22.724
Ce qui semblait bien marcher, c'est plus de musique électronique.
00:43:22.891 – 00:43:25.476
Il y avait déjà beaucoup d'électronique dans Le Chevalier noir,
00:43:25.644 – 00:43:30.022
mais ce film va encore plus loin.
00:43:30.19 – 00:43:34.777
Nous avons pris des éléments créés électroniquement,
00:43:37.406 – 00:43:40.032
des ambiances, des atmosphères,
00:43:40.2 – 00:43:42.869
et les avons mises devant l'orchestre en disant :
00:43:43.036 – 00:43:46.914
"Nous voulons que l'orchestre imite,
00:43:47.082 – 00:43:50.376
synthétise, des sons électroniques."
00:43:57.468 – 00:43:59.552
J'ai réuni la plus grosse section de cuivres
00:43:59.72 – 00:44:02.93
jamais réunie dans un studio.
00:44:04.516 – 00:44:07.769
Six trombones basse, six trombones ténor.
00:44:07.936 – 00:44:09.437
Quatre tubas au milieu
00:44:09.605 – 00:44:12.899
et six cors français en haut.
00:44:14.943 – 00:44:16.652
La force, quand ils soufflaient,
00:44:19.573 – 00:44:23.326
c'est une force physique et c'était frappant.
00:44:32.211 – 00:44:34.879
Plus tôt, j'avais commencé à composer, et je me disais
00:44:35.047 – 00:44:38.549
que j'avais envie d'autres couleurs, je pensais à des guitares.
00:44:38.717 – 00:44:40.718
Mais il se passe un truc affreux
00:44:40.886 – 00:44:44.472
quand on a des guitares et un orchestre.
00:44:44.64 – 00:44:48.768
Je me suis retrouvé là à jouer des mauvais morceaux de guitare
00:44:48.936 – 00:44:51.354
et il m'est venu ce morceau.
00:44:51.522 – 00:44:53.856
J'ai su à ce moment là
00:44:54.024 – 00:44:55.817
pour qui je l'écrivais.
00:44:55.984 – 00:44:57.568
Alors ça monte encore une fois.
00:44:58.195 – 00:45:00.905
Il m'a dit qu'il aurait quelqu'un comme Johnny Marr,
00:45:01.073 – 00:45:02.615
VOIX DE CHRlSTOPHER NOLAN SCÉNARISTE/RÉALlSATEUR
00:45:02.783 – 00:45:05.034
c'est ce qu'il a dit avec un sourire aux lèvres.
00:45:05.202 – 00:45:08.621
ça voulait dire que ce serait lui. J'étais emballé,
00:45:08.789 – 00:45:11.123
je connaissais Johnny Marr avec The Smiths.
00:45:11.291 – 00:45:14.293
- C'était bien. - Oui.
00:45:14.461 – 00:45:17.088
C'est une légende.
00:45:24.012 – 00:45:29.767
Hans est un compositeur minimaliste avec un sens de la production maximaliste.
00:45:31.478 – 00:45:35.523
Il va composer des pièces incroyablement précises et simples.
00:45:35.691 – 00:45:39.443
Mais quand il les enregistre, quand il les produit,
00:45:39.611 – 00:45:43.03
c'est à une échelle colossale avec du mouvement et de la force
00:45:43.198 – 00:45:47.702
au point où, surtout sur les bandes six et sept,
00:45:47.87 – 00:45:50.997
on laisse la musique prendre toute la place.
00:45:52.541 – 00:45:54.667
La musique est de plus en plus forte
00:45:54.835 – 00:45:56.836
parce que l'élan du film
00:45:57.004 – 00:45:59.255
est entièrement défini par la structure de la musique
00:45:59.423 – 00:46:02.383
tandis que le film va vers la fin.
00:46:14.521 – 00:46:16.272
Bon retour au pays, M. Cobb.
00:46:46.803 – 00:46:49.847
Les chefs de départements ont été d'excellents collaborateurs...
00:46:50.015 – 00:46:51.057
VOIX DE CHRlSTOPHER NOLAN SCÉNARISTE/RÉALlSATEUR
00:46:51.224 – 00:46:52.433
... pour les règles de cet univers,
00:46:52.601 – 00:46:55.269
parce qu'ils m'aidaient à définir ces choses.
00:46:55.437 – 00:46:59.231
Leur interprétation du scénario, ainsi que celle des acteurs,
00:46:59.399 – 00:47:00.816
tout le monde se demandait
00:47:00.984 – 00:47:05.446
comment exécuter ce qui allait être tourné.
00:47:05.614 – 00:47:07.907
En en faisant ça, en examinant les règles,
00:47:08.075 – 00:47:10.785
qu'il s'agisse de Jeffrey discutant
00:47:10.953 – 00:47:13.537
de ce que portent les acteurs, du moment où ils doivent se changer,
00:47:13.705 – 00:47:16.499
quand il faut changer de vêtements ou pas,
00:47:16.667 – 00:47:20.92
ou de Wally parlant de l'aspect visuel d'un rêve
00:47:21.088 – 00:47:23.339
ou de Guy Dyas sur le design,
00:47:23.507 – 00:47:27.259
tout le monde avait quelque chose à dire ou à apporter
00:47:27.427 – 00:47:33.057
pour que les régles soient les plus concrétes possibles.
00:47:33.225 – 00:47:36.686
Une bonne partie de la production veut qu'en préproduction
00:47:37.396 – 00:47:40.022
tous les départements cherchent des réponses,
00:47:40.19 – 00:47:41.941
des réponses concrètes
00:47:42.109 – 00:47:45.319
sur ce qu'ils doivent apporter à une scène spécifique,
00:47:45.487 – 00:47:47.655
où se situe la scène dans le déroulement,
00:47:47.823 – 00:47:51.117
dans le scénario, le niveau de réalité...
00:47:51.284 – 00:47:54.036
Ce sont d'excellents collaborateurs à la création
00:47:54.204 – 00:47:56.33
parce qu'ils sont des filtres logiques.
00:47:56.498 – 00:48:00.251
Ils posent des questions intéressantes sur les règles du monde
00:48:00.419 – 00:48:01.752
et comment définir ces règles.
00:48:01.92 – 00:48:06.132
ça a donc été une partie trés productive du processus.
00:48:08.76 – 00:48:11.345
On a eu une équipe et des acteurs incroyables
00:48:11.513 – 00:48:13.431
pour représenter l'équipe à l'écran.
00:48:13.598 – 00:48:16.851
C'était fascinant de voir cette alchimie entre eux,
00:48:17.019 – 00:48:21.522
de voir évoluer l'équipe comme les personnages dans l'histoire.
00:48:21.69 – 00:48:26.193
ça a apporté une richesse, une vitalité à leurs scènes.
00:48:26.361 – 00:48:30.614
On rêve de ce genre d'alchimie quand on lit un scénario.
00:48:30.782 – 00:48:32.533
Mais ce n'est pas avant d'arriver sur le plateau
00:48:32.701 – 00:48:36.12
et de voir les acteurs se l'approprier.
00:48:36.288 – 00:48:39.373
En travaillant avec des gens formidables comme
00:48:39.541 – 00:48:41.417
cette merveilleuse équipe sur Inception,
00:48:41.585 – 00:48:43.544
on construit un monde complexe.
00:48:43.712 – 00:48:47.298
On construit beaucoup de complexité, de densité
00:48:47.466 – 00:48:50.342
grâce à la contribution de tous ces gens
00:48:50.51 – 00:48:52.011
au produit fini.
00:48:52.179 – 00:48:55.389
Et pour moi, quand je regarde le film,
00:48:55.557 – 00:48:57.475
je vois beaucoup de choses
00:48:57.642 – 00:49:00.853
que je ne m'attendais pas à voir quand je travaillais sur le scénario.
00:49:01.021 – 00:49:05.691
Beaucoup de gens ont donné énormément à ce film,
00:49:05.859 – 00:49:07.068
avec leur talent.
00:49:07.235 – 00:49:10.696
Il y a beaucoup de détails dans le film, une densité,
00:49:10.864 – 00:49:13.365
et si les gens se donnent la peine de le revoir,
00:49:13.533 – 00:49:15.367
si ça les intéresse,
00:49:15.535 – 00:49:18.079
ils verront d'autres choses, des détails intéressants
00:49:18.246 – 00:49:21.123
que les gens ont mis dans le film.